Averroès à Beyrouth

RENDEZ-VOUS. Les 30 et 31 mars prochains se tiendront les 3ème Moultaka Ibn Ruchd à Beyrouth qui s’interrogeront sur l’héritage d’Averroès et débattront de thèmes d’actualité.

Le dialogue interculturel, qu’il soit local, national ou international, est aussi essentiel que respirer et vivre dans nos sociétés soumises à la vélocitédes communications mondialisées.

Le Liban, plus qu’un autre pays, connait trop bien « l’effet papillon », le retentissement à proximité d’un évènement lointain. Les Moultaka Ibn Rùchd, initiées à Beyrouthen 2012, à partir des Rencontres d’Averroès de Marseille, s’attachent à analyser certains faits de société pour une meilleure compréhension du monde dans lequel nous vivons, au Liban et dans le monde auquel notre pays appartient, au premier rang duquel la région méditerranéenne.

Cette troisième édition posera la question de savoir qui est Ibn Rùchd en 2015. Les intervenants,historiens, sociologues, journalistes, artistes, des deux tables rondes, prévues les 30 et 31 mars, rappelleront qui était Ibn Rùchd/Averroès dans son temps, quel était son travail de la pensée, ce qu’il a transmis au monde arabo musulman autant qu’au monde chrétien. Sur cette base, les Moultaka de 2015 interrogeront d’une part la portée de cet héritage, ce en quoi il éclaire notre réalité contemporaine et, d’autre part les menaces et les défis de la liberté d’expression

 

Leave a Reply